Rupture du ligament talo-fibulaire antérieur : qu’est-ce que c’est ?

par | 4 octobre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cheville | Chirurgie de la cheville | Entorse | Ligamentoplastie

L’entorse de la cheville n’est pas rare et touche environ 6000 personnes par jour, en France. Même si elle est généralement sans gravité, il est néanmoins important de ne pas sous-estimer une douleur à la cheville et de consulter son médecin pour apporter le traitement nécessaire à une guérison complète.

 

Définition d’une rupture du ligament talo-fibulaire antérieur

Symptômes entorse de la cheville

Après une entorse de la cheville, le patient ressentira une douleur puissante dans la cheville, la marche devient alors très difficile et il est parfois impossible pour le patient de se tenir sur son pied douloureux. En résulte, selon la gravité de l’entorse, un œdème ou/et un hématome.

 

Rupture du ligament talo-fibulaire antérieur

Après un accident, une erreur de réception après un saut, le pied tourne brusquement vers l’intérieur et le ligament latéral, peu élastique, subi une trop forte tension. Des déchirures, plus ou moins importantes, voire une rupture complète, en découlent. Le ligament latéral est composé de trois faisceaux, le ligament talo-fibulaire antérieur est l’un d’entre eux. Les deux autres faisceaux sont le faisceau moyen (le ligament Calcaneo-Fibulaire) et le faisceau postérieur (ligament Talo-Fibulaire Postérieur). Ces trois faisceaux maintiennent le pied en position de marche.

 

Comment la diagnostiquer ?

Le diagnostic d’une rupture du ligament talo fibulaire antérieur est réalisé par un médecin qui sera chargé d’éliminer diverses autres pathologies :

Le spécialiste pourra également suivre les critères d’Ottawa. Il constatera si le patient rencontre des difficultés à faire plus de 4 pas, il examinera les zones du pied douloureuses après palpation et posera de nombreuses questions à son patient afin de poser un diagnostic juste. D’après les réponses du patient et l’examen pratiqué en cabinet, le médecin prescrira un examen d’imagerie : radiographie, IRM, scanner ou échographie pour valider la rupture du ligament talo-fibulaire antérieur et vérifier qu’une autre zone n’est pas touchée.

 

Quel(s) traitement(s) pour cette blessure ?

Après une rupture du ligament talo-fibulaire antérieur, le patient ressentira une douleur vive et puissante, le protocole de soin consiste à :

  • Prise d’antalgique pour calmer la douleur.
  • Suivi du protocole P.O.L.I.C.E. :
     

    • Protection : attelle-béquille pour protéger la cheville et la mettre au repos.
    • Optimal Loading : séances de rééducation le plus tôt possible pour éviter toute récidive, sous forme de renforcement musculaire, travail sur l’équilibre, etc.
    • Ice : poser de la glace sur la zone douloureuse.
    • Compression : pour éviter un œdème, bander la cheville en compressant.
    • Elevation : surélever le pied du patient lorsqu’il est assis ou allongé.

     

  • Contention du pied par une prothèse.

Selon la gravité de l’entorse de la cheville, une ligamentoplastie, intervention chirurgicale, est nécessaire et permettra de réparer les ligaments rompus ainsi que les lésions, le cas échéant. Il est important et nécessaire que le patient suive les conseils de son médecin et de son kinésithérapeute pour éviter toute récidive et qu’il réalise correctement les différents exercices de rééducation, chez lui.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus