Entorse de la cheville : quand et qui consulter ?

par | 10 janvier 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cheville | Chirurgie de la cheville | Entorse | Ligamentoplastie

Même si une entorse de la cheville n’est pas toujours considérée comme une urgence, il est néanmoins important de consulter son médecin afin de poser un diagnostic précis ainsi que des soins pour éviter une récidive et des douleurs répétées. Mais qui et quand consulter ?

 

Définition d’une entorse de la cheville

Causes

Une entorse de la cheville est généralement causée par un faux-pas, une mauvaise réception après un saut, une glissade ou lors de la pratique d’un sport.

Conséquences

Le pied se tord alors brusquement, il en résulte une déchirure ou un étirement des ligaments. Ces derniers assurant l’équilibre de la cheville, la marche ou le simple appui sur son pied est difficile, voire impossible selon la douleur et la gravité de l’entorse de la cheville.

 

Qui faut-il consulter ?

En cas d’entorse de la cheville, il est important de consulter son médecin traitant qui pourra établir un premier diagnostic durant la consultation. Ainsi, il prescrira des antalgiques pour calmer la douleur ainsi que les examens d’imageries nécessaires. Le médecin pourra également diriger le patient vers un spécialiste du pied et de la cheville, suivant la gravité de l’entorse : un médecin du sport ou un chirurgien orthopédiste.

Le médecin du sport

Les sportifs sont les plus à risque de contracter une entorse de la cheville. Football, basketball, rugby, les sports collectifs sont des sports où les entorses de la cheville sont nombreuses mais le tennis, la boxe ainsi que la course à pied sont également des sports où les entorses sont régulières. Les médecins du sport sont donc habitués à cette pathologie. Il est important de consulter un médecin du sport qui saura soigner son patient pour éviter toute récidive et le conseiller afin qu’il ne reprenne pas le sport trop rapidement. Il sera également apte à prescrire des séances de kinésithérapie en adéquation avec la gravité de l’entorse pour une rééducation optimale.

Le chirurgien orthopédique

Le chirurgien orthopédique intervient sur les articulations de l’appareil locomoteur, c’est-à-dire les mains, les pieds, les chevilles, etc. Ainsi, il soigne toutes les pathologies touchant les os, les ligaments, les tendons ainsi que les cartilages afin que le patient retrouve toute sa mobilité. Si le patient a une entorse de la cheville grave et extrêmement douloureuse, malgré la prise d’antalgique et afin d’éviter une aggravation de la blessure comme une déformation de l’os ou encore une lésion du tendon, il peut être nécessaire que le patient subisse une intervention chirurgicale. Plusieurs critères peuvent être pris en compte pour valider cet acte chirurgical :

  • Âge du patient (en cas d’arthrose, par exemple.)
  • Pratique d’un sport de haut niveau
  • Sur sollicitation de la cheville dans le milieu professionnel.

 

Liste des examens nécessaires au diagnostic

Avant la consultation

Après une entorse de la cheville, il est important de consulter son médecin traitant afin qu’il évalue le niveau de gravité de la blessure. En attendant cette consultation, il est nécessaire de mettre la cheville au repos, d’y déposer de la glace, de calmer la douleur avec des antalgiques, d’élever le pied en position assise ou allongée et de compresser la cheville.

Pendant la consultation

Durant la consultation, le médecin généraliste évaluera le niveau de gravité de l’entorse après un examen complet :

  • Évaluation du niveau de douleur à la palpation
  • Claquement ou craquement, impression d’écoulement dans la cheville
  • Observation d’un œdème ou hématome
  • Difficulté ou impossibilité de faire plus de quatre pas
  • Impossibilité de s’appuyer sur son pied

Après cette consultation, le médecin proposera des examens d’imageries complémentaires en cas de suspicion d’une fracture.

 

Quand faut-il consulter après le choc/après l’apparition des symptômes

Il est nécessaire de consulter son médecin traitant dans les 10 jours qui suivent le choc ou l’apparition des symptômes afin d’apporter les soins nécessaires et éviter toute récidive. En cas d’entorse grave, le patient devra consulter son médecin traitant en urgence, dans les 24 à 48H.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus