Entorse de la cheville : que faire si la douleur persiste ?

par | 6 septembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cheville | Chirurgie de la cheville | Entorse | Ligamentoplastie

L’entorse de la cheville est une pathologie très fréquente, en France on dénote environ 6000 cas d’entorses par jour. Voici un point sur la douleur provoquée par l’entorse et sur la prise en charge chirurgicale de cette blessure ligamentaire.

 

L’entorse de la cheville, c’est quoi exactement ?

L’entorse de la cheville est un traumatisme ligamentaire, qui survient souvent à la suite d’une torsion brutale du pied, lors d’un faux pas dans une activité quotidienne ou bien lors de la pratique d’un sport. La cheville est une articulation extrêmement sensible, elle porte le corps humain entier, est très sollicitée quotidiennement et se tord donc facilement.

Plusieurs ligaments assurent de stabiliser la cheville, les ligaments latéraux externes, les ligaments latéraux internes, les ligaments tibio-fibulaires. Le rôle du ligament est de permettre aux articulations de pouvoir être en contact lors de mouvements.

Lors de l’entorse, le ligament subit des lésions, il est soit distendu, soit complètement déchiré. La majorité des entorses concerne les ligaments latéraux externes, car la personne fait généralement un faux pas violent vers l’intérieur. La douleur ligamentaire de la cheville va de faible à intense, en fonction du type d’entorse.

 

Quelles douleurs peuvent survenir ?

Dans la majorité des cas, l’entorse provoque une douleur au ligament du pied modérée et se guérit sans séquelles. Cependant, dans certains cas, le ligament abîmé à la cheville provoque une très forte douleur, ce qui fait suspecter une complication. La douleur engendrée par l’entorse grave est très vive, poser le pied par terre est quasiment impossible, à cause de la douleur.

La douleur de l’entorse de la cheville peut persister une quinzaine de jours. Il faut savoir que même si la douleur disparaît, cela ne signifie pas que le problème est résolu. Beaucoup de personnes qui voient la douleur s’envoler pensent que la cheville est soignée, ce qui n’est pas nécessairement le cas. Cette situation très fréquente chez les personnes souffrant d’une entorse est à l’origine des entorses chroniques et des problèmes d’instabilité de cheville.

 

En quoi consiste la prise en charge chirurgicale de l’entorse ?

La chirurgie est exceptionnelle, elle est réservée aux personnes souffrant d’entorses à répétition ou aux personnes souffrant d’une entorse grave. La chirurgie peut aussi être proposée en cas d’association avec d’autres lésions, comme une fracture de la malléole ou bien le détachement d’un fragment ostéochondral, par exemple.

Certains signes peuvent indiquer une entorse grave, il faudra alors en parler à votre médecin traitant ou à votre podologue, afin d’être dirigé vers un chirurgien orthopédiste, si nécessaire. Les symptômes indiquant une entorse grave sont une douleur très intense, un craquement ou un claquement de la cheville, l’élargissement du gonflement, etc.

La décision de l’acte chirurgical reviendra au chirurgien, en fonction de la situation de la cheville, de l’âge du patient et de la gêne engendrée. Il y a plusieurs types de chirurgies possibles, le praticien peut chercher à réparer les ligaments défaillants ou bien effectuer une correction de l’axe en effectuant une section de l’os du talon. Le chirurgien orthopédiste peut aussi réaliser une arthroscopie pour les lésions du cartilage ou bien encore faire une greffe de cartilage.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus