Hallux rigidus et douleur après opération : que faire ?

par | 5 septembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Hallux rigidus

Le hallux rigidus se définit comme une arthrose du gros orteil, pouvant nécessiter une opération en cas d’échec du traitement médical. La sensibilité du gros orteil étant connue de tous, cette opération de l’hallux rigidus inquiète de nombreux patients, en recherche d’un avis clair sur la douleur post-chirurgie : découvrez ce qu’il faut faire sur une opération du hallux rigidus pour garantir une convalescence optimale.

 

Causes de la douleur après une opération du hallux rigidus : avis médical

 

Nul besoin d’être le meilleur spécialiste du pied et de la cheville pour savoir que le choix de la technique est essentiel avant toute opération du hallux valgus.

Cette décision opératoire dépend des objectifs du patient et des lésions observées, l’objectif étant de proposer une chirurgie du pied sur-mesure.

Nettoyage articulaire par arthrolyse, arthroplastie avec ostéosynthèse ou blocage articulaire par arthrodèse sont alors autant de possibilités chirurgicales, sources de douleurs potentielles d’origine et d’intensité différente.

L’essentiel de la douleur post-opératoire après un hallux rigidus a pour origine l’inflammation indissociable de tout acte chirurgical : plus l’inflammation est importante avec un délabrement tissulaire marqué, plus la phase de cicatrisation  est longue, plus les douleurs vont être a priori marquées. C’est pourquoi la douleur chirurgicale résultant d’une opération de l’hallux rigidus est toujours plus légère sur une arthrolyse, la cicatrisation de la capsule articulaire étant rapide.

En revanche, elle peut s’avérer plus longue sur une cicatrisation osseuse prenant plusieurs semaines, comme une ostéotomie ou la pose de vis osseuses lors d’arthrodèse. Une mauvaise cicatrisation, ou une instabilité, peuvent être alors source de douleurs chroniques. 

Dans des cas très rares peut survenir aussi une réaction inflammatoire exacerbée, l’algosdystrophie. Elle s’étale alors généralement sur plusieurs mois, et nécessite une prise en charge spécifique.

L’autre cause de douleur post chirurgicale après une chirurgie du hallux rigidus réside dans la section de petites fibres nerveuses, certains tissus comme le périoste entourant l’os étant plus denses. En revanche, la lésion d’un « gros » nerf, toujours possible sur une arthroplastie, reste toutefois exceptionnelle si la chirurgie est pratiquée par un spécialiste pied et cheville.

 

Comment prévenir en amont la douleur du hallux rigidus après opération ?

 

Si possible, il est toujours préférable de commencer une rééducation du pied avant la chirurgie du hallux rigidus, pour réduire la douleur après opération et le temps de convalescence.

La deuxième précaution passe par l’acte chirurgical lui-même. C’est là où un meilleur chirurgien du pied et de la cheville peut faire la différence, car un geste technique précis et soigné va limiter les risques de saignements et d’inflammation. L’accès au site opératoire se fait de manière moins traumatisante et moins délabrante, ce qui fait que statistiquement, une opération du hallux rigidus parfaitement menée diminue le temps de convalescence, et donc l’inflammation post-opératoire. Choisir le meilleur spécialiste du pied est de la cheville pour opérer un hallux valgus reste finalement l’une des meilleures préventions de la douleur après opération.

 

Comment soulager la douleur d’un hallux rigidus après opération ?

 

Aucune opération ne se fait sans douleur, mais chaque patient va exprimer une sensibilité différente. C’est pourquoi le travail des meilleurs chirurgiens du pied et de la cheville consiste à s’adapter au ressenti de chaque sujet, avec un traitement antalgique sur mesure. L’anesthésie loco-régionale est toujours poursuivie par un traitement antalgique de base, type paracétamol. S’il est insuffisant, le recours à des anti-douleurs de classe 2 est aussitôt envisagé, bien que rarement nécessaire.

Localement, la physiothérapie par le froid permet de calmer la douleur et l’œdème, avec la possibilité de chausson réfrigérant et de massages drainants. Surélever la jambe en position allongée ou assise permet aussi de limiter l’œdème, et donc la tension exercée sur les tissus, source de douleur.

En parallèle, le patient doit suivre une rééducation et une reprise d’activités en respectant les recommandations du kiné et du chirurgien du pied et de la cheville : tout excès ne peut que ralentir le processus de cicatrisation du hallux rigidus opéré, et accroître alors la douleur après la chirurgie.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus