Hallux valgus : premiers signes évocateurs à surveiller

par | 5 juin 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Hallux Valgus

La fréquence du hallux valgus (10 % de la population), et son évolution souvent irréversible, font qu’il est intéressant de le prendre en charge le plus vite possible si l’on souhaite une réussite du traitement médical conservateur. Cela suppose d’être capable de reconnaître les premiers signes d’un hallux valgus, et de savoir alors que faire ?

Comment se forme et évolue un hallux valgus ?

 

Le hallux valgus se définit comme une déviation du gros orteil vers l’extérieur, la tonicité de l’articulation métatarso-phalangienne n’étant pas suffisante par rapport aux contraintes mécaniques s’exerçant sur elle. Cette déviation fait que la protubérance articulaire entre en conflit avec le bord médial de la chaussure, donnant une inflammation de la bourse articulaire (bursite) et le traditionnel « oignon ». A terme, l’évolution peut se faire vers l’arthrose du gros orteil (hallux rigidus) et la formation d’exostoses qui bloquent l’articulation.

 

Premiers symptômes : que faire ?

 

Les premiers signes sont souvent inaperçus, d’autant que la douleur du gros orteil reste souvent absente en début d’évolution. Le premier signe visible est souvent dû, au début, au frottement de l’angle métatarso-phalangien sur la chaussure : la peau devient rouge et s’épaissit, avec un durillon précurseur de l’oignon. Le simple fait d’appuyer sur cette zone peut déclencher une légère douleur, correspondant aux premiers stades de développement de la bursite. Ces simples callosités à la base de l’orteil, sur le bord libre du pied, doivent amener le patient à consulter un médecin ou un podologue, à plus forte raison s’il existe des antécédents dans la famille.

Si la pathologie est confirmée, consulter un chirurgien orthopédique spécialiste du pied et de la cheville constitue toujours un plus, même si aucune chirurgie du hallux valgus n’est immédiatement envisagée. Il faut toujours commencer si possible par un traitement conservateur.

 

Début de hallux valgus avec signes évocateurs : quel traitement ?

 

Dès qu’un hallux valgus débutant est diagnostiqué, et confirmé si besoin par des examens complémentaires comme une radiographie, il est nécessaire de savoir que faire pour adopter certaines mesures permettant de limiter son aggravation. Pour un hallux valgus débutant, le traitement naturel le plus simple reste sans conteste le choix des chaussures, en proscrivant les talons hauts et les chaussures étroites. Un podologue peut réaliser des semelles adaptées, ce traitement orthopédique visant à mieux répartir l’appui de l’avant pied sans exercer trop de contraintes mécaniques sur l’articulation métatarso-phalangienne, et la bursite en évolution. Il est ainsi possible de concilier hallux valgus et belles chaussures de jour. Si besoin, le port d’une orthèse la nuit peut être conseillé, sans preuve de son efficacité.

En parallèle, il convient de débuter un traitement de rééducation fonctionnelle. Pour un début de pathologie, un kiné va prescrire des exercices adaptés pour renforcer l’articulation et la chaîne musculaire, assouplir le gros orteil.

Même si la chirurgie du hallux valgus ne s’envisage qu’en seconde intention après échec du traitement conservateur, l’avis de ce qui se fait de meilleur comme chirurgien spécialiste du pied et de la cheville reste toujours précieux dès da couverte de signes évocateurs du hallux valgus. Ses connaissances et son expérience permettent en effet de mieux comprendre les causes à corriger, et d’avoir une meilleure vision en termes de pronostic et d’évolution. Si l’opération semble à terme inévitable, il est parfois plus judicieux de la réaliser précocement, car elle est alors moins invasive et avec des suites post opératoires plus simples.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Ces dernières années, la nutrition a pris un rôle croissant en prévention et en traitement de nombreuses pathologies chroniques. Mais qu’en est-il du lien entre hallux valgus et alimentation : les données scientifiques correspondent-elles à ce qu’on lit parfois sur...

lire plus
Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Même s’ils entraînent tous deux une douleur du pied, il ne faut pas confondre la déviation du gros orteil, ou hallux valgus, avec l’arthrose du gros orteil, ou hallux rigidus. Ces deux pathologies étant différentes, savoir comment soulager un hallux rigidus répond...

lire plus
J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

Le traitement conservateur d’une entorse de la cheville passe fréquemment par le port d’une attelle de jour comme de nuit. Mais cette attelle nocturne peut vite s’avérer inconfortable, amenant le patient à se demander s’il faut absolument dormir avec : qu’en est-il ?...

lire plus
Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus