Cheilectomie et hallux rigidus : définition et explications

par | 6 juillet 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Hallux rigidus

L’hallux rigidus se définit comme une arthrose chronique du gros orteil, caractérisée notamment par une douleur plus ou moins handicapante avec raideur articulaire. Si une arthrose du gros orteil se soulage d’abord par un traitement naturel de type kiné, la chirurgie du hallux rigidus peut s’envisager en seconde intention en cas d’échec, avec différentes techniques opératoires que maîtrise tout chirurgien du pied et de la cheville : découvrez le principe de l’exostosectomie ou cheilectomie, l’opération phare conservatrice sur un hallux rigidus.

 

Comprendre la formation du hallux rigidus ou arthrose du gros orteil

 

L’arthrose du gros orteil, favorisée par l’âge et les micro-traumatismes répétés sur le cartilage articulaire, se caractérise par une usure progressive de ce dernier, qui finit par disparaître. Le cartilage articulaire entre le métatarse du pied et la première phalange du gros orteil ne pouvant alors plus jouer son rôle d’amortisseur et de protection, les embouts osseux se retrouvent en contact. Ces frottements répétés et ces nouvelles contraintes mécaniques directement sur l’os vont entraîner une inflammation réactionnelle du tissu osseux, qui prolifère : c’est ainsi qu’apparaissent des néo-formations osseuses, appelées exostoses, ostéophytes ou becs de perroquet, responsables de deux signes cliniques majeurs de l’arthrose, la déformation osseuse et le blocage articulaire. Pour l’hallux rigidus, cette déformation osseuse touche principalement le rebord dorsal du métatarse, aboutissant à des difficultés à se chausser et des douleurs liées au conflit entre l’os et le bord de la chaussure.

 

Comprendre le principe de la cheïlectomie pour traiter un hallux rigidus

 

Le traitement naturel conservateur du hallux rigidus est souvent proposé en première intention, en associant traitement podologique (semelles et orthèses), exercices de kiné (pour assouplir et renforcer l’articulation du gros orteil) et si besoin traitement médical antalgique. En cas d’échec, la chirurgie du hallux rigidus vise deux objectifs, afin de supprimer la douleur et de restaurer la souplesse articulaire :

  • Sur une arthrose avancée où la mobilité articulaire ne peut être restaurée, le praticien peut envisager une arthrodèse pour bloquer l’articulation et supprimer la douleur, ou envisager beaucoup plus rarement une pose de prothèse pour stopper la douleur et restaurer la mobilité
  • Sur une arthrose modérée, l’objectif consiste à libérer l’articulation, en restaurant sa mobilité et si besoin en la nettoyant par arthrolyse

La libération articulaire suppose parfois de traiter les tissus mous éventuellement fibrosés ou rétractés, mais surtout de supprimer les excroissances osseuses venant déformer l’articulation et la bloquer. Il faut alors réséquer (ectomie) l’excès de tissus osseux : c’est le principe de l’exostosectomie (retrait des exostoses), synonyme de la cheilectomie (retrait des excroissances osseuses de la barre osseuse dorsale). Libérer l’articulation en retirant les spicules osseux permet ainsi de supprimer l’un des principaux symptômes du hallux rigidus, la raideur articulaire. Cette chéilectomie du pied peut parfois être complétée par une ostéotomie de déflexion de la tête du premier métatarsien, s’il est nécessaire de réaligner l’axe du premier rayon.

 

Quelles sont les suites d’une cheilectomie pour soulager un hallux rigidus ?

Qu’elle soit effectuée seule ou associée à d’autres gestes, une chéilectomie pour corriger un hallux rigidus se réalise le plus souvent sous anesthésie loco-régionale, en privilégiant si possible des techniques mini-invasives. Avec de toutes petites incisions, parfois de quelques millimètres, une chirurgie percutanée du hallux rigidus limite très fortement la douleur post-opératoire, et permet une récupération plus rapide grâce à des suites opératoires plus simples.

Tout meilleur chirurgien du pied et de la cheville va assurer un suivi post opératoire sur mesure après toute chirurgie du hallux rigidus, son avis sur la reprise des activités et la rééducation fonctionnelle devant être alors parfaitement suivi.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Est-ce que l’opération de l’hallux valgus fait mal

Est-ce que l’opération de l’hallux valgus fait mal

L’opération du hallux valgus et de l’oignon fait partie des opérations du pied et de la cheville les plus fréquentes. Lorsque les lésions sont peu avancées, il s’agit souvent d’une chirurgie mini-invasive et donc peu douloureuse : découvrez que faire pour qu’une...

lire plus
Quel spécialiste pour une instabilité chronique de la cheville

Quel spécialiste pour une instabilité chronique de la cheville

Quand on sait qu’il existe près de 6000 entorses de la cheville par jour, et que près d’un tiers d’entre elles seraient imparfaitement soignées, on comprend mieux pourquoi une cheville instable peut se rencontrer aussi fréquemment. Pour guérir une instabilité de la...

lire plus
Hallux valgus : premiers signes évocateurs à surveiller

Hallux valgus : premiers signes évocateurs à surveiller

La fréquence du hallux valgus (10 % de la population), et son évolution souvent irréversible, font qu’il est intéressant de le prendre en charge le plus vite possible si l’on souhaite une réussite du traitement médical conservateur. Cela suppose d’être capable de...

lire plus
Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Ces dernières années, la nutrition a pris un rôle croissant en prévention et en traitement de nombreuses pathologies chroniques. Mais qu’en est-il du lien entre hallux valgus et alimentation : les données scientifiques correspondent-elles à ce qu’on lit parfois sur...

lire plus
Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Même s’ils entraînent tous deux une douleur du pied, il ne faut pas confondre la déviation du gros orteil, ou hallux valgus, avec l’arthrose du gros orteil, ou hallux rigidus. Ces deux pathologies étant différentes, savoir comment soulager un hallux rigidus répond...

lire plus
J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

Le traitement conservateur d’une entorse de la cheville passe fréquemment par le port d’une attelle de jour comme de nuit. Mais cette attelle nocturne peut vite s’avérer inconfortable, amenant le patient à se demander s’il faut absolument dormir avec : qu’en est-il ?...

lire plus