Quel spécialiste pour une instabilité chronique de la cheville

par | 28 juin 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cheville

Quand on sait qu’il existe près de 6000 entorses de la cheville par jour, et que près d’un tiers d’entre elles seraient imparfaitement soignées, on comprend mieux pourquoi une cheville instable peut se rencontrer aussi fréquemment. Pour guérir une instabilité de la cheville et supprimer le handicap associé au quotidien, le patient doit savoir quel spécialiste consulter, chacun du chirurgien orthopédique au podologue ayant ses spécificités.

 

Problème de cheville : qui consulter en premier sur une instabilité chronique

 

Si l’instabilité chronique de la cheville s’avère très facile à diagnostiquer pour le patient, avec une sensation de dérobement qui gêne la marche et la rend moins sûre, le vrai défi diagnostic est d’en comprendre les causes exactes. Il s’agit le plus souvent d’une atteinte ligamentaire, équivalente à une entorse chronique avec subluxation, même s’il peut exister aussi parfois des atteintes périphériques (embouts osseux, tendons…).

En tout état de cause, le médecin généraliste reste le premier professionnel à consulter, le choix du médecin traitant permettant de respecter le parcours de soin ouvrant droit à remboursement de l’assurance maladie.

  • Si l’instabilité de la cheville est légère, il peut orienter en première intention sur un kiné et un podologue, pour favoriser un traitement conservateur.
  • S’il existe une douleur ne pouvant être calmée par des traitements locaux ou par voie orale, il peut orienter vers un rhumatologue, pour envisager une éventuelle infiltration de cortisone.
  • Si l’instabilité de la cheville est marquée, ou qu’elle perdure après différents traitements, il faut orienter le patient vers un chirurgien orthopédique spécialiste du pied et de la cheville. Très fréquemment, une cheville instable est la conséquence d’une entorse de la cheville ayant mal récupéré, qu’elle soit aiguë ou qu’il s’agisse d’entorses chroniques à répétition, sur lesquelles il faudra alors identifier les facteurs favorisants. Les cas de laxité ligamentaire constitutionnelle sont plus rares, mais possibles. Si l’entorse de la cheville a déjà fait l’objet d’un traitement par un spécialiste, il est conseillé d’y retourner dans un premier temps. Sinon, le patient a tout intérêt à se tourner vers ce qui se fait de meilleur comme chirurgien du pied et de la cheville, de manière à profiter d’une expérience complète et d’un regard précis.

 

Quels spécialistes para-médicaux consulter pour une cheville instable ?

 

Le podologue a un rôle essentiel pour apprécier comment les forces de pression s’exercent sur la cheville, avec une analyse biomécanique complète du pied et du fonctionnement de la chaine postérieure. La place importante de la cheville chez un bipède fait qu’elle supporte toute la force du corps, aussi bien en position statique que dynamique (marche, impulsion, flexion…). Son instabilité augmente donc les risques de chute, avec une sensation d’insécurité qui peut devenir handicapante au quotidien. Dans certains cas, des orthèses plantaires permettent de restaurer une meilleure répartition des équilibres, redonnant une marche plus sûre.

Le kinésithérapeute tient un rôle lui aussi essentiel, qu’on cherche à savoir comment traiter une cheville instable naturellement, ou qu’on envisage une chirurgie d’une instabilité chronique de la cheville, par exemple par ligamentoplastie. Dans ce dernier cas, il intervient en amont pour favoriser l’intervention et en aval, dans le cadre de la rééducation fonctionnelle. Sur une instabilité de la cheville, le kiné peut agir sur 3 composantes avec des exercices spécifiques ou de la physiothérapie :

  • Soulager une éventuelle douleur de la cheville
  • Renforcer les muscles du pied et de la chaîne postérieure et assouplir l’articulation pour éviter toute ankylose
  • Travailler l’équilibre proprioceptif, pour rendre la démarche plus sûre.

 

Le chirurgien orthopédique, spécialiste de l’instabilité chronique de la cheville

 

Le réflexe est souvent de consulter le chirurgien orthopédique spécialiste du pied et de la cheville en dernière intention, toute intervention chirurgicale étant vue à juste titre comme la solution ultime lorsque tous les autres traitements ont échoué. Il existe alors différentes options chirurgicales possibles selon la gravité et le type d’instabilité, avec des techniques de type ligamentoplastie pour renforcer les ligaments défaillants.

En réalité, consulter un chirurgien du pied et de la cheville dès les premiers signes d’une instabilité de la cheville chronique s’avère de plus en plus conseillé aujourd’hui. Grâce à sa connaissance parfaite de l’articulation et à son expérience de la biomécanique du pied, le chirurgien apporte en effet un regard global et fonctionnel, augmentant les chances pour chaque patient de retrouver plus rapidement une cheville stable, avec ou sans opération.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Est-ce que l’opération de l’hallux valgus fait mal

Est-ce que l’opération de l’hallux valgus fait mal

L’opération du hallux valgus et de l’oignon fait partie des opérations du pied et de la cheville les plus fréquentes. Lorsque les lésions sont peu avancées, il s’agit souvent d’une chirurgie mini-invasive et donc peu douloureuse : découvrez que faire pour qu’une...

lire plus

Cheilectomie et hallux rigidus : définition et explications

L'hallux rigidus se définit comme une arthrose chronique du gros orteil, caractérisée notamment par une douleur plus ou moins handicapante avec raideur articulaire. Si une arthrose du gros orteil se soulage d’abord par un traitement naturel de type kiné, la chirurgie...

lire plus
Hallux valgus : premiers signes évocateurs à surveiller

Hallux valgus : premiers signes évocateurs à surveiller

La fréquence du hallux valgus (10 % de la population), et son évolution souvent irréversible, font qu’il est intéressant de le prendre en charge le plus vite possible si l’on souhaite une réussite du traitement médical conservateur. Cela suppose d’être capable de...

lire plus
Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Quel lien entre hallux valgus et l’alimentation

Ces dernières années, la nutrition a pris un rôle croissant en prévention et en traitement de nombreuses pathologies chroniques. Mais qu’en est-il du lien entre hallux valgus et alimentation : les données scientifiques correspondent-elles à ce qu’on lit parfois sur...

lire plus
Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Même s’ils entraînent tous deux une douleur du pied, il ne faut pas confondre la déviation du gros orteil, ou hallux valgus, avec l’arthrose du gros orteil, ou hallux rigidus. Ces deux pathologies étant différentes, savoir comment soulager un hallux rigidus répond...

lire plus
J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

Le traitement conservateur d’une entorse de la cheville passe fréquemment par le port d’une attelle de jour comme de nuit. Mais cette attelle nocturne peut vite s’avérer inconfortable, amenant le patient à se demander s’il faut absolument dormir avec : qu’en est-il ?...

lire plus