La reprise du sport après entorse grave de la cheville : l’importance de l’ankle GO

par | 14 novembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cheville | Entorse

Lorsqu’un sportif subit une entorse grave de la cheville, cela peut constituer un réel frein à la reprise de ses activités physiques. Cependant, grâce à des méthodes de rééducation appropriées, il est tout à fait possible de se rétablir pleinement et de retrouver son niveau de performance d’avant l’accident. Dans ce processus de rééducation, l’ankle go test joue un rôle essentiel. Il s’agit d’un outil précieux permettant d’évaluer la stabilité de la cheville et de déterminer le moment optimal pour reprendre le sport ou le risque d’évolution vers l’instabilité chronique.

 

Définition et fonctionnement de l’ankle go test

 

L’ankle go test est un test fonctionnel fréquemment utilisé par les professionnels de la santé pour évaluer la stabilité de la cheville après une entorse grave. Il s’agit d’une série de mouvements spécifiques conçus pour mettre en évidence la capacité de la cheville à supporter le poids du corps et à effectuer des mouvements tels que la flexion, l’extension, l’inversion et l’éversion. Ce test est généralement réalisé en collaboration avec un physiothérapeute ou un médecin du sport afin d’obtenir des résultats précis et fiables.

L’ankle go test est un test objectif qui permet d’évaluer la stabilité de la cheville dans différentes situations fonctionnelles. Il met en évidence les éventuelles faiblesses musculaires, dysfonctions articulaires ou instabilités résiduelles après une entorse grave. En outre, il permet de déterminer si la cheville est prête à supporter les contraintes spécifiques liées à l’activité sportive pratiquée, d’autant plus important pour les sport contact, pivot ou collectif.

 

Reprise progressive du sport

 

La reprise du sport après une entorse grave de la cheville doit se faire de manière progressive et sous la supervision d’un professionnel de la santé. L’ankle go test joue un rôle crucial dans ce processus en fournissant des informations précieuses sur la stabilité de la cheville et en aidant à déterminer le moment optimal pour reprendre les activités sportives.

Avant de réaliser l’ankle go test, il est généralement recommandé d’attendre une période de 2 à 3 mois après le traumatisme initial. Cela permet au tissu ligamentaire de guérir et de restaurer une certaine stabilité. Pendant cette période, le sportif peut suivre un programme de rééducation adapté, comprenant des exercices de renforcement musculaire, d’équilibre et de proprioception.

Une fois que le sportif est prêt à réaliser l’ankle go test, différentes épreuves sont effectuées pour évaluer la stabilité de la cheville dans des situations spécifiques. Par exemple, le patient peut être invité à réaliser un saut à une jambe, à courir en effectuant des changements de direction ou à se tenir sur une surface instable.

Les résultats de l’ankle go test permettent d’orienter la reprise des activités sportives. En cas de résultats satisfaisants, le sportif peut progressivement augmenter l’intensité et la durée de l’entraînement. En revanche, si des faiblesses ou des instabilités sont détectées, des mesures correctives supplémentaires peuvent être mises en place, telles que des séances de renforcement musculaire ciblées ou des exercices spécifiques pour améliorer la proprioception, en cas de non récupération ou de très mauvais résultat à plus de 4 mois, il existe un risque important d’évoluer vers une instabilité chronique de cheville et il est conseillé de consulter son médecin du sport ou un chirurgien spécialiste de la ligamentoplastie de cheville.

 

Importance de l’ankle go test

 

L’ankle go test revêt une importance capitale dans le processus de reprise du sport après une entorse grave de la cheville. Il permet de prendre des décisions éclairées quant au moment optimal pour recommencer l’activité sportive. En effet, reprendre le sport trop tôt peut entraîner une nouvelle blessure ou aggraver l’entorse existante, tandis que retarder la reprise peut avoir des conséquences psychologiques négatives pour le sportif.

En évaluant objectivement la stabilité de la cheville, l’ankle go test fournit un cadre précis pour la prise de décision. Il permet de juger si la cheville est suffisamment solide pour supporter les contraintes spécifiques au sport pratiqué. Cela aide à minimiser le risque de récidive de l’entorse ou de développer une instabilité chronique de la cheville.

De plus, l’ankle go test offre un suivi objectif de la progression du sportif tout au long de la rééducation. Il permet d’évaluer les améliorations au fil du temps et de faire les ajustements nécessaires dans le programme de rééducation. Cela donne également au sportif la confiance nécessaire pour reprendre son activité sans crainte de rechute.

 

Conclusion

 

La reprise du sport après une entorse grave de la cheville nécessite une rééducation adéquate et une évaluation précise de la stabilité de la cheville. L’ankle go test joue un rôle fondamental dans ce processus en évaluant objectivement la capacité de la cheville à supporter les contraintes spécifiques au sport pratiqué. Il fournit des informations précieuses pour déterminer le moment optimal pour reprendre le sport et permet un suivi objectif de la progression du sportif tout au long de la rééducation. En utilisant l’ankle go test comme guide, les sportifs peuvent reprendre leur activité en toute sécurité et en maximisant leurs performances.

 

Où faire le test sur Paris

 

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus