Hallux rigidus : symptômes et arrêt de travail

par | 20 septembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Hallux rigidus

L’hallux rigidus est une arthrose du gros orteil, et plus spécifiquement, de l’articulation située entre la phalange et le métatarsien. Mais quels sont les symptômes pour diagnostiquer un hallux rigidus et est-il possible de bénéficier d’un arrêt de travail pour les personnes atteintes de cette pathologie ?

 

Définition de l’hallux rigidus

L’hallux rigidus est une arthrose du gros orteil, plus particulièrement de l’articulation située entre la phalange et le métatarsien. Le cartilage, revêtement blanc autour des os, est usé. Cette usure est irréversible et entraine, à la longue, une raideur de l’articulation touchée. La mobilité est vite altérée. Plus la maladie évolue, plus on constate l’apparition d’excroissances autour de l’articulation. Le chaussage devient alors douloureux. Enfin, si la maladie s’aggrave, elle peut conduire vers un hallux valgus, déformation importante du gros orteil.

 

Impact de la pathologie sur le quotidien du patient

L’hallux rigidus est une pathologie handicapante au quotidien. Comme l’os se retrouve nu, sans cartilage, les frottements causés par l’articulation en mouvement provoquent des douleurs vives. Porter des chaussures devient de plus en plus compliqué et douloureux. De plus, comme il devient compliqué de relever l’orteil, la marche en est fortement impactée et devient douloureuse. Le pas est relativement plus court. Il est alors fortement recommandé d’arrêter de porter des chaussures à talon. L’arthrose peut également conduire à d’autres pathologies, comme la compression d’un nerf, certains mouvements deviennent alors très douloureux, comme le simple fait de mettre des chaussures.

 

Symptômes propres à cette pathologie

Lors de l’examen clinique chez le médecin, certains symptômes propres à l’hallux rigidus seront rapidement décelés :

  • Gros orteil peu mobile.
  • Douleurs à la palpation ou en cas de flexion à cause des ostéophytes.
  • Douleurs persistantes lorsque le patient porte des chaussures.
  • La marche est douloureuse, les autres orteils, notamment le 5ème métatarsien, supportent plus de poids qu’ils ne devraient. Cela peut entraîner des conséquences sur les autres articulations, comme la cheville, le genou ou encore la hanche et le dos.

 

Comment diagnostiquer la maladie

Le chirurgien réalise un examen clinique et interroge le patient. Suivant les réponses et l’examen clinique, le médecin prescrira un examen d’imagerie médical, comme une radiographie du pied avec appui afin d’observer l’avant du pied. Des examens supplémentaires peuvent être nécessaires tels qu’une IRM, un scanner ou encore une scintigraphie osseuse pour identifier les souffrances articulaires et le niveau d’inflammation.

 

Arrêt de travail : possible ou non ?

Après une opération d’un hallux rigidus, l’arrêt de travail est d’un mois pour un émondage simple et compris entre deux et trois mois pour une arthrodèse du gros orteil. Tandis que pour des ostéotomies raccourcissantes du premier rayon, l’arrêt de travail peut aller de six semaines à deux mois. La durée de l’arrêt de travail dépendra du niveau de difficulté de la profession du patient et s’il doit rester longtemps debout durant sa journée de travail.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus
Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

Hallux valgus et arthrose : y a-t-il un lien de cause à effet

L’association fréquente chez le même patient d’un hallux valgus et d’une arthrose du gros orteil (hallux rigidus) interroge légitimement sur un lien de cause à effet. En réalité, il peut exister un double lien entre ces deux pathologies du pied, tantôt direct, tantôt...

lire plus