Hallux rigidus : les exercices pour la douleur après l’opération

par | 8 août 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Hallux rigidus

L’hallux correspond au gros orteil, celui-ci peut connaître divers troubles, dont l’hallux rigidus fait partie. Mais en quoi consiste la chirurgie de l’hallux rigidus et quels sont les exercices d’auto-rééducation à réaliser pour une bonne guérison ?

 

L’hallux rigidus : qu’est-ce que c’est ?

L’hallux rigidus est une arthrose ou une usure anormale du cartilage du gros orteil. Cette pathologie est caractérisée par une bosse au-dessus de l’articulation, conduisant à l’enraidissement progressif de l’orteil et à la limitation de la mobilité du premier orteil. Cette déformation est douloureuse et est handicapante pour le patient, surtout pour marcher ou courir.

Comme d’autres formes d’arthroses, l’hallux rigidus est favorisé par de nombreux facteurs pouvant conduire à son développement, comme la pratique de sports d’appui ou bien encore le port de chaussures étroites ou à talons hauts.

 

Le traitement chirurgical pour traiter l’hallux rigidus

Lorsque le traitement médical est insuffisant et que le patient souffre de douleurs, il est bien qu’il se fasse opérer pour améliorer sa vie quotidienne et le chaussage. Une consultation spécialisée avec un chirurgien orthopédiste permettra de déterminer la technique de chirurgie la plus adaptée.

Selon l’avancement de la pathologie, il existe plusieurs méthodes pour l’opération de l’hallux rigidus. Si l’arthrose est modérée, le chirurgien peut réaliser une cheilectomie qui consiste à rogner l’excroissance osseuse, appelée aussi exostose dorsale. Il peut aussi réaliser une ostéotomie en sectionnant des os, dans le but de décomprimer l’articulation et de remettre en appui des cartilages plus sains.

Si l’arthrose est avancée, la mise en place d’une prothèse métatarso-phalangienne peut être envisagée. Cette technique permet de remplacer une ou deux surfaces articulaires par des implants prothétiques afin de récupérer une amplitude satisfaisante des articulations.

La technique de l’arthrodèse peut aussi être envisagée pour une arthrose avancée. Le chirurgien fusionne alors deux os pour bloquer l’articulation. Avec cette procédure, le praticien excise le cartilage articulaire et met en place des vis ou des plaques, permettant ainsi la fusion des os.

 

Hallux rigidus : quels exercices réaliser pour réduire la douleur en post-opératoire ?

Pour assurer une convalescence optimale d’une opération de l’hallux rigidus, plusieurs exercices d’auto-rééducation peuvent être faits par le patient, à la suite de l’opération.

  • Exercice n°1 :

Le patient doit se mettre debout ou assis, abaisser les orteils puis sentir le contact du sol avec les orteils, tout cela sans soulever les talons. Ce contact doit être maintenu le plus longtemps possible.

  • Exercice n°2 :

En marchant, le patient ne doit pas utiliser son pied de manière rigide, il doit plier les orteils et pousser avec son gros orteil avant de passer le pied devant.

  • Exercice n°3 :

Le patient doit positionner son orteil dirigé le plus possible vers le haut et bloquer la position 5 secondes avant de relâcher. Puis, il doit positionner l’orteil vers le bas en flexion maximale puis compter de la même manière 5 secondes.

  • Exercice n°4 :

Le patient peut positionner une balle de tennis ou un autre type de balle ronde sous son pied, puis faire rouler la balle doucement d’avant en arrière. Cela va effectuer un travail de massage et de drainage du pied. Le patient peut aussi bloquer son pied sur la balle, afin d’effectuer des flexions des orteils.

Dernières actualités du Dr Baudrier

Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Comment soulager un hallux rigidus ? Faut-il opérer

Même s’ils entraînent tous deux une douleur du pied, il ne faut pas confondre la déviation du gros orteil, ou hallux valgus, avec l’arthrose du gros orteil, ou hallux rigidus. Ces deux pathologies étant différentes, savoir comment soulager un hallux rigidus répond...

lire plus
J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

J’ai une entorse de cheville, dois-je dormir avec une attelle

Le traitement conservateur d’une entorse de la cheville passe fréquemment par le port d’une attelle de jour comme de nuit. Mais cette attelle nocturne peut vite s’avérer inconfortable, amenant le patient à se demander s’il faut absolument dormir avec : qu’en est-il ?...

lire plus
Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Hallux valgus : quelle prise en charge pour l’opération

Le tarif d’une opération du hallux valgus, sur Paris ou ailleurs, reste très variable : il dépend beaucoup de la technique, de la durée de la chirurgie et de la renommée du chirurgien spécialiste du pied et de la cheville, qu’il soit considéré ou pas comme le meilleur...

lire plus
Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

Entorse cheville avec arrachement osseux : que faire

L’entorse de la cheville, définie par une lésion des ligaments articulaires, comprend différents stades de gravité selon le degré d’atteinte lésionnelle. Une entorse de cheville avec arrachement osseux constitue une entorse grave, impliquant une prise en charge de...

lire plus
Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Hallux valgus et vis qui ressort : que faire

Le traitement chirurgical d’un hallux valgus s’effectue le plus souvent par ostéotomie, le chirurgien orthopédique spécialiste du pied effectuant l’équivalent d’une à deux fractures pour réaxer le gros orteil. Pour stabiliser cette correction osseuse, certains...

lire plus